Une impression de déjà vu

Depuis plusieurs semaines, la situation dans le Doubs a conduit à une baisse progressive du niveau des cours d’eau. Les étiages constatés des rivières du Doubs, des nappes phréatiques et du lac Saint-Point sont particulièrement faibles. Malgré les rares précipitations récentes, la situation hydrologique ne devrait pas s’améliorer dans les prochains jours avec une absence de précipitations pour la prochaine semaine.

En 2018, à Morteau, l'Office français de la biodiversité (ex ONCFS) vérifiait que les usagers respectaient l'interdiction du lavage des véhicules.

"Cette situation hydrologique préoccupante doit conduire à maintenir les priorités dans les usages de l’eau. Ainsi, il est utile de renforcer les actions d’économie de la ressource afin d’éviter tout gaspillage, de préserver la vie aquatique et prévenir la situation future" écrit la Préfecture du Doubs.

Les mesures

Sont notamment interdites les activités suivantes:

  • le lavage des véhicules hors des stations professionnelles, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou technique (bétonnière,…) et pour les organismes liés à la sécurité
  • le remplissage des piscines privées existantes, y compris les piscines démontables, sauf lors de la première mise en eau de piscines et bassins en construction ou le remplissage des piscines et bassins d’une capacité inférieure à 2 m³
  • l’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément, des espaces sportifs de toute nature de 8 heures à 20 heures - les fontaines publiques doivent être fermées lorsque cela est techniquement possible
  • l’irrigation agricole par aspersion est interdite entre 8 heures et 20 heures
    Le non-respect de ces interdictions peut être puni d’une contravention de la 5è classe. Au-delà de ces mesures de restrictions, chacun est invité à économiser l’eau dans les gestes du quotidien.