Objectif : au moins un masque par personne pour le déconfinement

L'équipe "Réagir pour l'Avenir" élue aux dernières municipales a lancé une démarche solidaire en plus de l'initiative de la municipalité actuelle. Un des objectifs est de fournir des masques à toute la population. Plus de 400 pièces ont déjà été cousues par les bénévoles.

Des masques pour les habitants de Jougne
Frédérique Monnier fait partie de la brigade des "petites mains" qui cousent des masques pour les Jougnards.

Difficile d'agir quand on est élu mais pas encore officiellement en place, comme c'est le cas à Jougne où l'équipe menée par Michel Morel a remporté le scrutin du 15 mars dernier contre celle du maire sortant Denis Poix-Daude, ce dernier étant pourtant toujours maire de Jougne jusqu'à l'installation du nouveau conseil, normalement prévue début juin. Malgré cette situation inédite, les co-listiers de Michel Morel ont souhaité apporté aux Jougnards un service pratique en ces temps de confinement. "Nous avons créé une page Facebook intitulée "Entre Aide et Solidarité Jougne" destinée à créer un réseau de solidarité et d'échanges d'informations pour mieux vivre cette période", indique Géraldine Tissot-Trullard, membre de l'équipe municipale et (sans doute) future adjointe. Sur cette page, on peut notamment y trouver des spectacles ou des livres à télécharger gratuitement, ou encore des dessins que les enfants des écoles ont réalisé pour les anciens de la commune.

"Notre objectif aujourd'hui est d'en faire pour chaque habitant de la commune, soit près de 2 000."


Mais la principale activité du groupe, c'est désormais la fabrication de masques pour les habitants. "Nous avons commencé dès le début du confinement par fabriquer des masques pour le personnel d'ATAC qui n'en avait pas encore. Puis on en a fait pour l'école, pour la mairie, pour l'hôpital de Pontarlier, pour le centre d'accueil IAE, etc. énumère Géraldine Tissot-Trullard. Notre objectif aujourd'hui est d'en faire pour chaque habitant de la commune, soit près de 2 000." Elles sont 8 à s'activer tous les jours devant leur machine à coudre. "Les filles en ont déjà réalisé 400. Nous espérons pouvoir en fabriquer plus de 70 par jour afin que d'ici la fin mai, toute la population puisse en recevoir au moins un" ajoute la future élue.
Le groupe est d'ailleurs toujours à la recherche de vieux draps, tissu, élastiques et autres collants que les Jougnards sont invités à déposer devant la porte du restaurant Le 1900, dont la patronne, Frédérique Monnier participe activement à la réalisation de ce travail de couture solidaire.
Ces masques viendront compléter la commande officielle passée par le maire sortant qui lui aussi a prévu de doter chaque habitant d'un masque pour le déconfinement.  

Lien sur la page Facebook d'Entre Aide et Solidarité Jougne :
https://www.facebook.com/Entre-Aide-et-Solidarit%C3%A9-Jougne-108829527413209/?ref=bookmarks