La laiterie de Chapelle-d'Huin teste de nouveaux débouchés

Le magasin de la laiterie Maugain a rouvert ses portes.

Frappée de plein fouet par les contraintes imposées sur une partie de sa clientèle, la laiterie du Souillot sur la commune de Chapelle-d'Huin cherche de nouveaux débouchés à travers la mise en place de points relais et de tarifs incitant à consommer local.

Avec la fermeture des restaurants, de certains marchés et des cantines dans les établissements scolaires et les collectivités, la ferme Maugain a perdu du jour au lendemain une clientèle qui représente au moins 60% de production. "Il nous reste heureusement la grande distribution sachant qu'au début du confinement, les consommateurs boudaient nos produits au profit des achats de première nécessité. On en est là aujourd'hui, même si on commence à sentir un léger frémissement de reprise avec l'envie de privilégier le local. Cette crise sanitaire insufflera peut-être une prise de conscience sur l'intérêt de favoriser la proximité dans ses habitudes alimentaires", explique Fabrice Maugain.
Ce dernier, passé le "coup de massue", n'a pas tardé à réagir, du moins à réfléchir pour trouver des solutions. "Quand on est chef d'entreprise, on doit faire preuve d'adaptabilité." L'agriculteur de Chapelle-d'Huin qui avait fait le pari de se diversifier en 2009 dans les produits laitiers a bien pris la mesure de la situation. La bonne santé économique de la laiterie devrait lui permettre de tenir quelques mois en sous-régime. "J'espère qu'on ne perdra pas trop de petits clients. On a déjà tiré un trait sur les trois mois à venir."
Comment s'adapter ? D'abord en réactivant le magasin de vente directe rattaché à la laiterie, qui avait été mis en sommeil. "C'est encourageant. On a pris toutes les précautions sanitaires. On a décidé également de mettre en place plusieurs points relais à Grand'Combe-Chateleu, Mouthe et Arçon." Les commandes sont prises par téléphone ou par mail puis les clients vont récupérer leurs produits le jour de la livraison hebdomadaire.

"J'appelle ça la ristourne antigaspillage" dit Fabrice Maugain.

La ferme Maugain, c'est aussi une exploitation laitière touchée par les baisses de production imposée par les AOP pour protéger les marches du comté, morbier et bleu de Gex. "Pour nous, cela représente une baisse de 20 000 litres de lait. On a décidé de les transformer en produits laitiers vendus à un tarif abordable. Cela concerne une partie de la gamme, à savoir les yaourts nature, aromatisés et le lait en bouteille. J'appelle ça la ristourne antigaspillage."
Malgré tous leurs efforts, Fabrice et son épouse Annie Maugain qui emploient huit salariés se demandent s'ils pourront préserver la main-d'œuvre, du moins dans un premier temps.

Recluse à la ferme faute d'école, Laurie Maugain vient donner un coup de main à sa maman Annie au magasin.

La Ferme Maugain
Tél. : 03 81 69 90 27
E-mail : contact@ferme-maugain.fr