Fermé au public, le refuge de Pontarlier continue néanmoins à fonctionner avec l'équipe de trois salariés et les bénévoles qui se relaient dans le respect des règles sanitaires.

"Contrairement à ce que l'on peut entendre ici ou là, on ne constate pas de recrudescence d'abandons d'animaux domestiques à l'échelle de Pontarlier. On a juste pris en charge les bêtes de deux personnes contraintes au confinement après avoir été contaminées par le Covid 19", explique Florian Ferraroli, le président de la SPA de Pontarlier.
Pour les adoptions, il faudra patienter jusqu'à la réouverture du refuge désormais complètement fermé au public. Le fonctionnement est assuré par les trois salariés qui s'occupent du nettoyage, de l'alimentation. Ils se relaient l'après-midi pour promener les chiens. "Avec quelques dirigeants, on va les épauler en veillant bien à ne pas se retrouver ensemble au même moment."
Le refuge n'est pas saturé. Il accueille actuellement beaucoup de chiens et relativement peu de chats. Si les soins vétérinaires sont assurés, les opérations de stérilisation et de castration sont reportées. Margot, bénévole responsable de la Maison des Chats passe chaque jour pour nettoyer les liens et nourrir ses hôtes. "Les bêtes ont droit au même traitement qu'habituellement. Elles sont justes un peu privées de caresses mais leurs besoins physiologiques sont parfaitement couverts par les animaliers" dit-elle.
Le refuge de Pontarlier en prévision du confinement avait également pris soin de faire le plein de nourriture, litière et produits comme les traitements anti-parasites... "On est prêt", confirme le président.

Morgane, Joël et Lydia les trois salariés de la SPA fidèles au poste
Les adoptions et l'accueil du public sont suspendues le temps du confinement
Les adoptions et l'accès public au refuge sont suspendus le temps du confinement