Il remplacerait Nicolas Bodin (PS) au poste de 1er adjoint. Pourquoi ?

Le second tour (le 28 juin) s'anticipe du côté de la liste Besançon par nature. Nicolas Bodin (PS) qui devait être le premier adjoint d'Anne Vignot en cas de victoire sera remplacé par Abdel Ghezali. Les socialistes sont parvenus, après tractations avec les écologistes, à maintenir leur position dans l'échiquier.

Besançon. Abdel Ghezali sera le numéro 2... à condition qu'Anne Vignot soit élue
Abdel Ghezali, au second plan (2e à gauche), sera le 1er adjoint au maire en cas de victoire de sa candidate Anne Vignot au soir du 28 juin.

Anne Vignot, si elle devient maire, ne sera pas épauléz par Nicolas Bodin (Parti socialiste) comme cela était prévu de longue date au poste de premier adjoint à la Ville de Besançon.
L'actuel adjoint à l'urbanisme souhaite un poste de vice-président à Grand Besançon Métropole. La liste d'Anne Vignot a voulu aller plus matière de non cumul des mandats, à savoir pas de poste d'adjoint à la Ville en même temps qu'un poste de conseiller municipal délégué à Grand Besançon Métropole. Nicolas Bodin était prêt à prendre ce poste bénévolement pour continuer à siéger. Cela n'a pas été retenu.

Pour Abdel Ghezali : Il n'y a vraiment aucun problème.

Abdel Ghezali, actuel adjoint aux sports, remplacerait donc son collègue socialiste comme bras droit du maire... "Il n'y a vraiment aucun problème entre moi et Nicolas (Bodin). Au contraire. C'est le cumul des mandats qui nous l'impose" commente Abdel Ghezali.
Les socialistes ont sauvé la face : garder une place centrale à Besançon en cas de victoire. Cela n'a pas été simple. Les écologistes ont en effet tenté de placer un des leurs à la droite d'Anne Vignot. Le rassemblement de cette liste d'union de la "gauche et des écologistes" a finalement primé.