Stéphane Maillot, primeur aux Tilleroyes, enchaîne les tournées... et les dons

Pour Stéphane Maillot et son équipe, le travail, c'est du 7 jours sur 7 en ce moment.

Marchand de fruits et légumes, Stéphane Maillot et son équipe ajoutent à la vente en magasin, un service de livraison à 30 km à la ronde. Et des tournées régulières faites de dons aux forces de l'ordre et au personnel soignant.

Stéphane Maillot, primeur depuis trois générations (quatre avec sa fille) reconnaît avoir la chance de faire partie des professionnels autorisés à pouvoir poursuivre leur activité et ainsi sauvegarder les sept salariés qu'il emploie.
Mais depuis le 17 mars, son quotidien a, comme pour tous les Français, été chamboulé. Plus aucune livraison dans les cafés, pâtisseries et restaurants du Grand Besançon, ce qui représentait une bonne partie de son chiffre d'affaires, et une présence sur les marchés fortement réduite.
Cette baisse d'activité a néanmoins été compensée en partie par une recrudescence de la fréquentation de ses deux magasins, l'un situé aux Tilleroyes à proximité de la clinique Saint-Vincent, l'autre en haut de la rue de Vesoul. "On voit des clients qu'on ne voyait pas habituellement. Les gens semblent redécouvrir les commerces de proximité" note Stéphane Maillot, qui ne ménage pas son engagement en travaillant 7 jours sur 7. "Nous nous réservons juste le dimanche après-midi."
Le primeur des Tilleroyes a donc ajouté un service supplémentaire depuis quelques semaines : la livraison à domicile. "Nous incitons nos clients, âgés notamment, à rester chez eux. Nous leur proposons donc la livraison. Et désormais, ce service est étendu à tous les clients, à 30 km à la ronde, pour peu que la commande atteigne 50 euros. Des voisins peuvent se regrouper aussi pour commander, et on livre" ajoute le commerçant qui est d'ailleurs à la recherche de renfort pour assurer cette mission. "On livre nos clients le lendemain d'une commande, ou le surlendemain au maximum. Pour Pâques, on aura par exemple un approvisionnement de 500 kg de magnifiques asperges" illustre le professionnel.

Pour l'instant, aucun problème d'approvisionnement chez le primeur bisontin.

Depuis le début du confinement, le commerçant bisontin va même au-delà de sa fonction première de négociant. Chaque semaine, il organise des tournées dans Besançon pour faire des dons. Ainsi, police nationale et désormais municipale, gendarmerie, pompiers et infirmières de Saint-Vincent reçoivent-ils régulièrement la visite du primeur bisontin les bras chargés de cagettes remplies de fruits et légumes. "En cette période, la solidarité est fondamentale. Si cette crise d'ailleurs peut faire changer le regard de certaines personnes, alors elle aura eu aussi du bon..." note Stéphane Maillot.

Pour commander : 03 81 81 72 89

Maillot Primeur sur Facebook