Crise sanitaire, travaux sur le boulevard et ouverture de la nouvelle boulangerie bloquée

Stéphane Chol, créateur de la boulangerie La Valentine boulevard Blum, devait ouvrir une deuxième boulangerie le... 16 mars dernier. Dans la première, l'activité repart doucement, mais elle est toujours entravée par des travaux de voirie. Dans ce contexte, le patron veut rester positif.

Besançon : triple peine pour la boulangerie La Valentine
Stéphane Chol est fataliste, mais ne veut pas perdre espoir.

Pour accéder à la boulangerie La Valentine, boulevard Blum, il faut savoir pour l'instant manier la conduite tout-terrain. Entravée par des travaux de voirie, l'entrée se fait depuis la fin avril par un chemin d'accès provisoire. Malgré ces difficultés, les habitués reviennent, et timidement l'activité repart après deux mois très compliqués. "Notre chiffre d'affaires a chuté de 50%" estime le patron Stéphane Chol qui a ouvert La Valentine en octobre 2016 en lieu et place d'une station-service. L'emplacement est idéal et le succès a immédiatement été au rendez-vous, permettant la création de 9 emplois.
Ce bel élan a été stoppé net le 16 mars dernier, même si la boulangerie, en tant que commerce de première nécessité, est restée ouverte durant le confinement, mais à horaires réduits. "Les horaires ont à nouveau été élargis depuis le 11 mai, nous ouvrons désormais de 6h à 19h (au lieu de 19h30 avant le confinement). Je pense qu'on a récupéré 10% de clientèle depuis le début du déconfinement, guère plus" ajoute le boulanger. Loin d'être suffisant en tout cas pour retrouver l'activité d'avant. D'autant que ces travaux de voirie n'arrangent rien aux affaires de La Valentine. "Ces travaux devraient se poursuivre jusqu'à début juin. C'est sûr que c'est une difficulté supplémentaire..."

Besançon : triple peine pour la boulangerie La Valentine
L'accès à La Valentine est fortement perturbé par les travaux en cours sur le boulevard.

La crise sanitaire et économique, les travaux de voirie... Il ne manquait qu'une autre circonstance pour ajouter aux difficultés : le confinement du 16 mars qui a mis un coup d'arrêt net au projet de Stéphane Chol : l'ouverture d'une seconde boulangerie, à un autre endroit stratégique de Besançon : le rond-point de la piscine Mallarmé.

Un coup d'arrêt provisoire à l'ouverture de sa seconde boulangerie.

C'est là, à la place de l'enseigne La Croquetterie qui avait fermé ses portes il y a deux ans, que le patron venait d'achever les travaux d'aménagement. On était le 16 mars... "Je n'avais plus qu'à tourner la clé pour ouvrir et démarrer quand le président de la République a annoncé le confinement..." ajoute le patron boulanger. Trois nouveaux emplois étaient à la clé.

Besançon : triple peine pour la boulangerie La Valentine
L'autre Valentine, vers le rond-point Mallarmé, devrait finalement ouvrir début juillet.

Vu que six des salariés actuels sont actuellement en chômage technique, Stéphane Chol reste prudent et s'est donc résolu à décaler l'ouverture de la seconde Valentine "sans doute début juillet, le temps que l'activité reparte mieux dans notre première boulangerie" dit-il. Stéphane Chol attend également les consignes officielles concernant la réouverture des espaces de restauration. Dans ses deux boulangeries, une quarantaine de places sont réservées pour les clients qui souhaitent se restaurer sur place. Une inconnue de plus à une équation déjà bien compliquée... "On craint aussi que les gens restent beaucoup en télétravail et qu'on voie moins de monde. Mais nous n'avons pas d'autre choix que d'être optimistes. On a des investissements à rentabiliser et des emplois à préserver" conclut le dirigeant.


La Valentine
45, boulevard Léon-Blum à Besançon
Tél. : 03 81 63 19 00