Le préfet du Doubs vient d'autoriser à nouveau la plupart des activités, mais seulement individuelles

Les associations et les maires riverains des communes concernées, soutenue par la députée du Doubs Annie Genevard, avaient poussé pour ce (presque) retour à la normale.

Les activités seront bien sûr soumises aux gestes barrières indispensables.

Annie Genevard, députée du Doubs et vice-présidente de l’Assemblée nationale a pris acte "avec satisfaction" dit-elle, de l’arrêté qui vient d’être pris par le préfet du Doubs afin de permettre la reprise des activités nautiques individuelles sur le lac Saint Point.
"C’est une première évolution pour laquelle j'avais sollicité le préfet aux côtés des associations et des maires des communes concernées. Pour mémoire, toute navigation était interdite sur le lac depuis le début du confinement" rappelle l'élue du Haut-Doubs.
L’arrêté préfectorale autorise les activités nautiques individuelles suivantes : canoé-kayak, aviron, voile, paddle, kitesurf, mais "sous réserve d’utiliser des équipements personnels."
La pêche quant à elle est autorisée uniquement depuis des embarcations privées.
Tout n'est donc pas encore rétabli. Restent notamment interdites les activités collecgtives, les cours, les activités associatives et les promenades touristiques en groupes. Et si les activités individuelles sont bien autorisées à reprendre, les plages, elles, restent fermées.
Annie Genevard espère que "les autorisations pourront évoluer dans les prochaines semaines afin de permettre la réouverture des plages et la reprise des activités nautiques associatives qui sont primordiales pour la vie et la préservation de nos divers clubs tout en respectant les gestes barrières."