La présidente Christine Bouquin prend cette décision après le retrait de la Fédération des Travaux Publics.

C'est un nouveau coup dur pour Micropolis dont l'activité est quasiment au point mort depuis la mi-mars. Micropolis prend acte du retrait vendredi dernier de la FRTP, son principal partenaire dans cet événement qui réunit tous les ans les élus locaux et les professionnels.

Christine Bouquin, présidente de Micropolis, déplore le retrait de la FRTP annoncé vendredi dernier.

C'est une demi-surprise : la direction de Micropolis vient d'annoncer dans un communiquer l'annulation du Carrefour des collectivités locales dont la préparation était quasiment ficelée puisque ce rendez-vous devrait se tenir dans un peu plus de quinze jours (les 8 et 9 octobre). Mais la décision du co-organisateur historique - la FRTP (Fédération régionale des travaux publics) de se retirer de l'organisation vendredi dernier a changé la donne. La présidente de Micropolis Christine Bouquin s'explique : "Vendredi 18 septembre à midi, nous avons appris abruptement la décision unilatérale de la FRTP de ne pas participer au Carrefour des collectivités locales que nous organisons avec elle depuis neuf ans. Même si au regard de ses caractéristiques rien n'empêche d'un point de vue sanitaire la tenue de ce Carrefour, après diverses consultations et notamment celles des associations de maires concernées, nous avons décidé, pour ne pas tromper nos exposants et nos visiteurs, d'annuler cette édition 2020."
Micropolis précise en parallèle qu'après les "Puces de rentrée" qui ont accueilli 3 500 visiteurs sur deux jours les 12 et 13 septembre, tout le reste du programme d'automne est à ce jour maintenu dans son intégralité : Salon de l'habitat du 16 au 18 octobre, Salon des antiquaires, Salon des mariés, Marché talents et saveurs, Salon des vins, Salon du camping-car, Salon des loisirs créatifs...

Lire notre article de vendredi dernier sur le retrait de la FRTP :

Besançon - La FRTP se retire du prochain Carrefour des collectivités locales
La Fédération régionale des travaux publics se retire de l’organisation du prochain Carrefour des collectivités locales à trois semaines de l’événement.