Le collège s'adapte et revoit ses plannings

60% des élèves doivent revenir au collège Jeanne-d’Arc, le 2 juin (ou le 8). Un chiffre important. Les 6e-5e et les 4e-3e n’auront pas cours les mêmes jours pour respecter les distanciations.

La cour du collège Jeanne-d'Arc à Morteau.

Sur 400 collégiens, 60% soit environ 240 enfants reviendront au collège privé Jeanne-d’Arc le 2 juin ou le 8 juin selon si la région est encore en zone rouge. Un chiffre très important qui n’est pas sans poser des problèmes de logistique dans l’établissement de centre-ville quant au respect des règles sanitaires. “On ne pourra pas accueillir toutes les classes ensemble. À la cantine, nous n’avons que 70 places disponibles. Il y aura donc deux jours de classe pour les 6e et 5e, 2 jours différents pour les 4e et 3e” témoigne Jean-François Batlogg, le directeur.
Sachant que les locaux de l’établissement ne sont pas extensibles, il n’y aura que 12 à 13 élèves par classe. Les plannings doivent être retravaillés. Autant dire que c’est une nouvelle rentrée qui s’amorce.
Durant le confinement, les collégiens ont été assidus de l’avis du directeur. “Au début, nous avons eu des remarques que nous donnions trop de travail aux élèves. Au final, nous avons eu très peu de décrocheurs. Parfois, nous avons même eu des élèves plus motivés que d’habitude” se réjouit le chef d’établissement.
Les professeurs avaient rendez-vous le 25 mai pour évoquer les conditions de la reprise. Ils porteront des masques, du gel sera à disposition dans toutes les classes.

Les transports scolaires au rendez-vous ?

Demeure une épineuse question : celle des transports. Comment s’organiseront les bus ? À l’heure où nous bouclions ces lignes, peu d’informations étaient disponibles. Un vrai casse-tête sachant que de nombreux élèves de Jeanne-d’Arc viennent du Val de Morteau voire d’un peu plus loin. L'équipe pédagogique sera prête.