"Financé à l'euro près"

Arrivé deuxième du premier tour, le candidat Ludovic Fagaut a présenté aujourd'hui son "plan de relance économique" entouré d'un grand nombre de ses colistiers.

Besançon. Municipales : Ludovic Fagaut (Besançon Maintenant) présente son plan de relance
Christine Werthe et Ludovic Fagaut, ce mercredi 10 juin.

Il a souvent dit que sa liste était économiquement la plus compétente au regard des chefs d'entreprise qui la composent. Les adversaires en disent de même de la leur. C'est de bonne guerre. Ludovic Fagaut a présenté les "nouveaux" axes de campagne en vue du second tour, le 28 juin, avec quelques surprises. Celui qui vient de recevoir le soutien d'Agir, de l'UDI, et du candidat régionaliste Jean-Philippe Allenbach, a détaillé le "Plan de relance TPE, PME, Commerces" : "C'est recourir autant que possible aux marchés publics simplifiés en donnant la priorité aux entreprises locales sur les bases de la loi jusqu'à 48 000 euros, octroyer des avances aux entreprises de 30 à 50% du montant total de la commande afin de réduire les problèmes de trésorerie" présente le candidat Les Républicains.
C'est aussi la création d'un fonds local de soutien à l'emploi sous la forme de prêts d'honneur entre 2 000 et 8000 euros par entreprise selon certains critères (loyers, charges...), l'annulation des pénalités de retard pour des entreprises ayant déjà signé des marché avec la Ville ou GBM, alléger la cotisation foncière des entreprises (CFE).
Côté commerces, il propose également l'exonération de la redevance d'occupation du domaine public pour les terrasses et le droit de place jusqu'à décembre 2020, l'augmentation de la capacité d'occupation du domaine public.
Autre point sur lequel la liste se démarque : la gratuité des stationnements non couverts tous les samedis jusqu'à la fin de l'année, l'annulation de la taxe de séjour 2020. Comment Ludovic Fagaut finance-t-il toutes ces mesures ? "Je ne suis pas dans la surenchère, répond le candidat. On passera par l'emprunt car nous avons dit que nous n'augmenterons pas les impôts et nous aurons recours au partenariat public-privé sur des projets."

"Notre fonds de soutien viendra en aide aux 4 908 entreprises."

Arrive-t-il à chiffrer le montant de ces aides ? "Ce seront environ 32 millions d'euros que nous mobiliserons de suite ! La gratuité des parkings coûtera par exemple 350 000 euros, notre fonds de soutien 20 millions d'euros. Il viendra en aide aux 4 809 entreprises bisontines. Tout est financé à l'euro près" poursuit le challenger de cette élection.
Autour de lui, les colistier(e)s applaudissent. Il lâche également d'autres pistes pour relancer l'économie et le rayonnement de Besançon comme l'utilisation des chalets du marché de Noël qui dorment aux Prés-de-Vaux pour les installer et les mettre à disposition des commerçants sur les berges du Doubs ou à proximité de la Citadelle. Ce n'est pas encore Noël, certes, mais Fagaut prépare les cadeaux...