Un budget de 106 000 euros pour rénover l'édifice religieux

En 2018, une visite du CRMH (Conservatoire Régional des Monuments Historiques) avait décelé des travaux prioritaires à effectuer sur l’édifice datant du XVIe siècle.

Cernay-l’Église. Des travaux d’ampleur pour l’église Saint-Antoine
L’église Saint-Antoine de Cernay-l’Église.

Le monument construit au XVIe siècle a été remanié en 1671. Le clocher sous sa forme actuelle date de 1764. “Notre église est inscrite aux monuments historiques et une trentaine de mobiliers et de sculptures sont classés à l’inventaire national depuis 1986”, déclare en préalable Gérard Gentit, maire de la commune.
Avant toute intervention sur le bâtiment, ce classement implique l’intervention de la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles) qui a imposé des travaux en plus de ceux initialement prévus. “Nous nous trouvons face à de multiples chantiers : travaux de maçonnerie et d’assainissement, réfection complète de l’installation électrique et remise en état et traitement des menuiseries.”
Après chiffrage, le budget s’élève à 106 000 euros. Le Département prend en charge 28 % du montant du devis, la DRAC contribue à hauteur de 24 000 euros et la Région devrait subventionner à hauteur de 10 000 euros. “Il reste donc 42 000 euros à financer, montant énorme pour une petite commune comme la nôtre, confie le maire. Il s’est donc rapproché de la Fondation du Patrimoine pour lancer une souscription. Depuis 20 ans, la Fondation du Patrimoine sauve monuments, églises, théâtres, moulins, musées… Reconnue d’utilité publique, elle offre une garantie de sécurité et une transparence financière totale. Particuliers ou entreprises bénéficient donc d’une réduction d’impôts importante en cas de dons (respectivement 66 % et 60 %). L’objectif espéré de la collecte est de 25 000 euros, ce qui permettrait d’alléger l’engagement de la commune. “C’est un chantier d’insertion spécialisé de Besançon API 25 qui prendra en charge une partie des travaux de restauration avec des entreprises de la région accoutumées à ce genre de missions”, poursuit Gérard Gentit.

Cernay-l’Église. Des travaux d’ampleur pour l’église Saint-Antoine
La décoration intérieure est très riche.

Grâce aux initiatives de propriétaires publics ou privés, tout un secteur spécialisé porteur d’un savoir-faire ancestral a réussi à maintenir son activité en France. Les travaux débutent pour environ un an. La Fondation de France souligne que “cette église a la particularité de présenter une belle continuité de décor du XVIe au XIXe siècle. Il s’agit d’un ensemble d’une grande rareté dans la région.” “C’est pour cette raison que l’objectif est de mettre en valeur, pour le public, toutes ces pièces exceptionnelles dont le retable du XVe siècle”, ajoute M. Gentit.
À la fin du chantier l’église retrouvera sa mission cultuelle et culturelle. Les visites reprendront (jusqu’à octobre). Au vu de la qualité acoustique du bâtiment, des concerts y seront à nouveau organisés.

Pour faire un don, un seul lien : www.fondation-patrimoine.org/63353.