Deux ans de travaux pour une trentaine de logements aménagés par la société SMCI

L'ancienne halle aux grains, devenue école d'horlogerie puis conservatoire de musique, classée aux monuments historiques, a été entièrement réhabilitée. Les logements sont en cours de livraison.

Le "nouveau" conservatoire de Besançon inauguré
Pour le maire de Besançon, accompagné ici par Fabrice Jeannot le président de SMCI, c'était peut-être la dernière "visite officielle" de son mandat.

Respecter l'ancien tout en proposant des prestations au goût du jour, c'était le challenge fixé par la société SMCI, nouveau propriétaire de l'ancien conservatoire de Besançon. Il a fallu deux bonnes années de travaux, sous la houlette de l'architecte Rachel Thuriet (Art et Associés) et de Soliha (phase d'exécution), pour relever ce défi.


Une trentaine de logements ont été aménagés dans le bâtiment classé, dont certains donnent et sur la place de la Révolution, et sur les rives du Doubs. En hommage à l'ancienne vocation du lieu, chaque appartement porte le nom d'un artiste. "Le confinement a juste retardé la fin du chantier de quelques semaines. Les logements sont en cours de livraison. Je tiens à souligner l'excellence des entreprises locales qui ont travaillé sur ce projet" se félicite Fabrice Jeannot, le président de SMCI.

Le "nouveau" conservatoire de Besançon inauguré
Chaque logement porte le nom d'un artiste, musicien, peintre...

Pour le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret dont c'était sans doute la dernière sortie officielle en tant que premier magistrat, "il est satisfaisant de constater que ce lieu exceptionnel a été respecté et connaît aujourd'hui une nouvelle vie."
Les logements, dont la surface varie de 25 à 80 m2, ont tous été vendus. Les dernières livraisons sont programmées pour début juillet.
Le bâtiment de l'ancien conservatoire date de 1726. "Cette réhabilitation lui assure quelques décennies de plus" note Fabrice Jeannot.
Au rez-de-chaussée du bâtiment a déjà pris place la Buvette du Conservatoire, un bar à vin. L'autre partie de plus de 200 m2 attend toujours le positionnement d'un porteur de projet pour un restaurant de type gastronomique. La crise sanitaire a mis ce dernier projet entre parenthèses pour l'instant.

Le "nouveau" conservatoire de Besançon inauguré
Certains appartements offrent un panorama grandiose sur les quais.