Un début de reprise économique

Les chantiers sur l'espace public commandés par le Grand Besançon rouvrent sous certains conditions.

Les chantiers commandés par la Ville et le Grand Besançon peuvent reprendre. (photo archive)

Si les entreprises de Travaux publics n'ont jamais complètement arrêté leur activité, les collectivités avaient, elles, stoppé les chantiers. C'est le cas de Grand Besançon Métropole et de la Ville de Besançon. Seules subsistaient les interventions d'urgence liées à la sécurité ou à la salubrité publique.
Depuis mardi 22 avril, GBM et la Ville annoncent la reprise de certains chantiers en lien avec les entreprises. Ainsi, les aménagements de voirie, des travaux sur les divers réseaux, les marquages de signalisation routière peuvent reprendre à condition que les consignes gouvernementales soient respectées pour protéger les salariés, les riverains et usagers. La collectivité affiche un souhait de reprise économique.
Au début du confinement, le président de la fédération régionale des travaux publics avait poussé un coup de gueule :

Bâtiment. Le coup de gueule
Vincent Martin, président de la Fédération régionale des Travaux publics ne décolère après l’annonce des ministres qui exhortent les ouvriers du bâtiment à poursuivre l’activité.