Les partenaires du hacking health de Grand Besançon Métropole ont lancé une grande opération "brainstorming" destinée à trouver des solutions immédiates et concrètes aux soignants locaux.

Photo captured during office hours of a company in Brazil.
Toutes les compétences du Grand Besançon sont sollicitées (Photo Lucas Vasques / Unsplash).

Réunis depuis 2017 au sein du hacking health bisontin - ce marathon de 48 heures dédié chaque année depuis 2017 aux innovations liées à la santé -, les partenaires de cette opération pilotée par Grand Besançon Métropole se sont lancé un nouveau défi depuis la semaine dernière : trouver des solutions immédiates et concrètes aux soignants locaux pour faire face à la crise sanitaire. "C'est ce qu'on appelle un "collaborathon". Il a été lancé la semaine dernière mais n'est pas limité dans le temps. Toutes les bonnes idées de recherche sont les bienvenues pour aider notamment le CHU à mieux gérer le flux des patients, à trouver une solution pour que les usagers des ascenseurs de l'hôpital puissent disposer d'un système leur évitant tout risque de contamination en pressant le bouton de l'ascenseur, une solution pour éviter un maximum d'allers et retours dans les chambres de réanimation..." énumère entre autres illustrations Christophe Dollet, animateur du hacking health bisontin. L'objectif de ce collaborathon auquel se sont déjà inscrits 112 participants est bien "d'essayer d’apporter des réponses de qualité, des préconisations ou des solutions de bon sens et efficaces à mettre en œuvre immédiatement" ajoute M. Dollet.
Au total, une trentaine de problématiques suggérées par les soignants bisontins seront soumises aux "collaborathoniens", à raison de huit sujets par semaine. "Tous ceux qui souhaitent prendre part à un groupe peuvent le faire. Il est d'ailleurs souhaitable que des compétences très variées se regroupent. Le pilote de chaque opération peut d’ailleurs solliciter des profils supplémentaires pour compléter son équipe. Chaque participant a accès à un canevas posant les principes et les étapes du coopération qui se déroule sur une semaine" détaille le pilote de cette opération inédite.
Plus de renseignements sur www.hh-besancon.fr